Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

USA superpuissance, Russie au tapis: les prévisions prévisibles de Stratfor

Publié le par Felli Bernard

USA superpuissance, Russie au tapis: les prévisions prévisibles de Stratfor

USA superpuissance, Russie au tapis: les prévisions prévisibles de Stratfor

© Flickr/ Dustin Oliver

International

16:26 04.02.2016(mis à jour 17:23 04.02.2016) URL courte

141117210120

Les Etats-Unis demeureront la plus grande puissance de la planète et la Russie se désintègrera, estiment les experts américains. Prévisions ou fantasmes?

Stratfor, une société privée américaine qui œuvre dans le domaine du renseignement, a publié son nouveau pronostic qui couvre la période comprise entre les années 2015 et 2025. Les experts prédisent une désintégration progressive de la Russie et promettent une influence toujours inébranlable aux Etats-Unis.

© REUTERS/ Kacper Pempel

La russophobie ne permettra pas à la Pologne de fédérer l’Europe centrale

L'actuel conflit autour de l'Ukraine restera au centre du système international pendant quelques années encore. Cependant, les experts attendent (ou espèrent?) un affaiblissement notable du pouvoir de Moscou et une fragmentation de la Russie.

Le monde traverse également une époque de déclin des Etats nations créés par l'Europe en Afrique du nord et au Proche-Orient. Dans de nombreux pays de la région, le pouvoir n'appartient plus à l'Etat, étant passée à des partis armés incapables de remporter les conflits. Les Etats-Unis sont prêts à participer à ces conflits avec leur aviation et une ingérence limitée sur terre mais ne peuvent pas et ne veulent pas assurer leur dénouement durable. La Turquie, dont la frontière sud est rendue vulnérable par ces guerres, sera peu à peu entraînée dans le conflit. D'ici la fin de la décennie, la Turquie se transformera en une grande puissance régionale qui fera finalement concurrence à l'Iran.

© AP Photo/ http://bit.ly/1GjCYsR

Conflit syrien: les acteurs ont du mal à s'entendre

Troisièmement, les Etats-Unis continueront d'être une grande puissance économique, politique et militaire, mais leur ingérence sera moins active qu'auparavant, selon les experts.

Leur rapport expose par la suite plus précisément les prévisions pour chaque partie du monde.

Europe
L'Union européenne semble être incapable de résoudre son problème fondamental, et ce n'est pas la zone euro. Il s'agit de la zone de libre-échange. L'Europe, déjà désintégrée, est divisée au moins par deux: l'Europe méditerranéenne et les pays comme l'Allemagne ou l'Autriche. Il n'y a pas de politique unique qui conviendrait à toute l'Europe. Ce qui profite à l'une des parties nuit à l'autre.

Sputnik Photo Host Agency / Ramil Sitdikov

L'alliance Russie-Allemagne, un cauchemar pour l'Europe

Cette tendance persistera, affirme Stratfor. L'UE pourrait survivre en tant que telle sous une forme ou une autre, mais l'économie, la politique et la coopération militaire européenne seront dirigées essentiellement par des partenariats bilatéraux ou multilatéraux restreints.

L'Allemagne sera le pays le plus influent politiquement et économiquement. Mais elle est extrêmement vulnérable. Comme exportateur, l'Allemagne dépend de la prospérité économique de son entourage. Stratfor prévoit une récession économique durable en Allemagne qui entraînera une crise sociale et politique intérieure et affaiblira l'influence allemande sur l'Europe pour les 10 années à venir.

En revanche, la Pologne deviendra un centre de croissance économique et d'influence politique grandissant. Le pays diversifiera son commerce extérieur et se muera en une puissance dominante de la plaine d'Europe du Nord, assurent les experts. Ils s'attendent également à ce que la Pologne devienne le leader d'une nouvelle coalition antirusse qui comprendra la Roumanie. La Pologne continuera à tirer profit de son partenariat avec les Etats-Unis. Et Washington ne cache pas son intérêt pour cette région.

Russie
Comme on pouvait s'y attendre, les auteurs du pronostic se montrent très sceptiques quant à l'avenir de la Russie, à laquelle ils promettent des scénarios-catstrophe. Fait peu étonnant, ils pensent qu'il est peu probable que la Fédération de Russie persiste sous sa forme actuelle. Ses régions devraient former des associations formelles et informelles autonomes. Les liens économiques entre Moscou et la périphérie devraient s'affaiblir.

© Sputnik. Alexei Druzhinin

La Russie de Poutine plus stable que ne le pensait l'Occident

Alors que Moscou est accusé de toutes parts d'avoir rattaché la Crimée, les experts de Stratfor prévoient d'autres processus de partage de territoires. A l'ouest de la Russie, la Pologne, la Hongrie et la Roumanie tenteront de récupérer les régions perdues jadis dans la lutte contre les Russes. Elles essaieront d'annexer l'Ukraine et la Biélorussie, suppose Stratfor, qui semble être loin de considérer ces deux pays comme des Etats souverains et indépendants.

Ceci devrait entraîner la plus grande crise de la prochaine décennie. La Russie dispose d'un énorme potentiel nucléaire dispersé à travers le pays. Le déclin du pouvoir moscovite prévu par Stratfor posera la question du contrôle de ces missiles. Ce sera une épreuve colossale pour les Etats-Unis, regrettent les experts. Car Washington est selon eux la seule puissance capable de régler un tel problème. Hélas, les Américains ne sont pas aptes à contrôler une énorme quantité de missiles par une voie purement militaire. Ils devront donc élaborer une solution militaire qu'on ne peut pas encore imaginer.

Le Proche-Orient et l'Afrique du nord
Le Proche-Orient et surtout la région située entre la Méditerranée orientale et l'Iran, mais aussi l'Afrique du nord, traversent une période de désintégration de l'Etat, constatent les experts. C'est-à-dire que les Etats créés aux XIXe et XXe siècles par les puissances européennes se désagrègent. Dans les pays comme la Libye, la Syrie et l'Irak, nous observons une dégradation des Etats qui forment des fractions se faisant la guerre.

© Sputnik. Ruslan Krivobok

Stratfor: la Russie force les USA à changer de stratégie en Syrie

Le monde arabe sera déstabilisé pendant les dix années à venir, selon Stratfor. La Turquie ne pourra pas tolérer le chaos à ses frontières et constituera sans doute des coalitions changeantes, élargissant son influence jusqu'en Afrique du nord. Durant la décennie à venir, elle se transformera rapidement en une grande puissance régionale.

Asie de l'Est
La croissance de l'économie chinoise ralentira. Il est très probable, selon les experts, que la centralisation du pouvoir et les réformes de marché prudentes aboutiront à une dictature rude caractérisée par des ambitions économiques plus modérées qu'avant. Stratfor prévoit l'instauration d'une dictature communiste, une centralisation économique et politique et une montée du nationalisme.

En outre, la région verra se développer un jeu entre trois acteurs, la Russie, la Chine et le Japon, qui se disputeront la domination en mer.

Etats-Unis
L'économie américaine constitue toujours 22% de l'économie mondiale. L'Amérique continue de dominer en mer et dispose, et elle est seule dans ce cas, d'une importante armée intercontinentale. Le système international actuel est construit autour de la croissance de la puissance américaine, et cette croissance ne rencontrera pas d'obstacles, estime Stratfor.

© Photo. DMITRY ASTAKHOV / ITAR TASS

Vladimir Poutine au révélateur des nouvelles cartes US

Les Américains essaieront de constituer un système d'associations parallèle à l'Otan et allant des pays baltes à la Bulgarie, en y invitant un maximum de pays. Ils tenteront d'y entraîner aussi la Turquie et l'Azerbaïdjan. Washington y enverra ses troupes "proportionnellement aux menaces qui s'imposent".

Dans la seconde moitié de la décennie, les Etats-Unis ne s'impliqueront pas dans le règlement des problèmes européens et ne feront pas la guerre à la Chine. Ils s'ingéreront le moins possible dans les affaires du Proche-Orient, prédisent les experts.

Commenter cet article