Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ÉGLISES CHRÉTIENNES EN TURQUIE

Publié le par Felli Bernard

ÉGLISES CHRÉTIENNES EN TURQUIE

eptembre 10, 2016 by Philippe Ehua

ÉGLISES CHRÉTIENNES EN TURQUIE

Rate This

Publié le 09 septembre, 2016 | par Equipe de Pleinsfeux

Par Nick Gutteridge – Le 22 avril 2016

Le gouvernement islamiste de la Turquie a intensifié sa guerre contre le Christianisme en saisissant toutes les églises dans une ville et en les déclarant propriétés de l’état.

Le Président Recep Tayyip Erdogan a pris le contrôle de six églises dans la ville du sud-est de Diyarbakir déchirée par la guerre dans sa dernière tentative pour supprimer la liberté de parole et les mouvements religieux.

La saisie sanctionnée par l’État est le dernier d’un certain nombre de développements inquiétants à sortir de la ligne dure de plus en plus intransigeante de la Turquie, qui est en pourparlers avancés avec l’Union Européenne sur les voyages sans visa pour ses 80 millions de citoyens.

Inclus dans les saisies, il y a les églises catholiques, protestantes et orthodoxes, dont une est âgée de plus de 1700 ans.

Elles sont maintenant effectivement devenues des propriétés de l’état, ce qui signifie qu’elles sont gérées par le gouvernement dans un pays avec un bilan catastrophique pour les droits humains où environ 98 pour cent de la population est musulmane.

L’ordre de saisir les églises a été donné le 25 mars par le conseil des ministres du président Erdogan, selon le site World Watch Monitor.

Ils affirment que ceci a été fait avec le motif que les autorités ont l’intention de reconstruire et de restaurer le centre historique de la ville, qui a été partiellement détruit par 10 mois de conflit urbain entre les forces gouvernementales et les militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Mais, les saisies ont outragé les fidèles des églises, qui craignent un coup d’état du gouvernement contre leur religion et ils menacent maintenant de prendre des mesures juridiques contre la décision.

Ahmet Güvener, pasteur de l’Église protestante de Diyarbakir, a déclaré : « Le gouvernement n’a pas pris ces morceaux de propriété afin de les protéger. Il l’a fait pour les acquérir. »

Et, l’Association Bar de Diyarbakir, qui représente les chrétiens adorant dans une des églises, a officiellement interjeté l’appel de l’action du gouvernement.

Dans un communiqué, le groupe a déclaré : « Parmi les parcelles expropriées, il existe des structures appartenant à des institutions publiques … et des lieux de culte et des résidences considérées comme patrimoine historique et culturel. »

« Cette décision, qui semble être faite à la demande du Ministère de l’Environnement et de la Planification Urbaine sans aucune raison ni justification, est inacceptable à l’intérieur des limites de l’ordre constitutionnel. »

Les officiels locaux du gouvernement seraient également critiques de la décision, en affirmant que les saisies manquent de justification légale et causeront des dommages culturels à la ville.

En réponse, les ministres ont insisté sur le fait que l’ordre de prendre le contrôle des églises n’a pas été motivé religieusement, en soulignant qu’ils ont également occupé un certain nombre de mosquées historiques de la ville.

Mais, à la différence des églises chrétiennes qui sont maintenues par la générosité de leurs congrégations, toutes les mosquées en Turquie sont financées et soutenues par l’état, ce qui signifie que leur avenir est sécurisé.

Réagissant à la saisie, Victoria Coates, qui est conseillère en politique étrangère pour l’espoir des présidentielles américaines Ted Cruz, a déclaré que la saisie correspond à un modèle dans le Moyen-Orient, où les chrétiens sont systématiquement déplacés et persécutés.

Elle a dit à PJ médias : « Ce qui se passe dans le sud de la Turquie est trop typique du Moyen-Orient aujourd’hui, alors que les communautés chrétiennes anciennes sont déplacées et persécutées par la violence sectaire. »

« Le gouvernement de la Turquie devrait agir rapidement pour retourner ces églises à leurs propriétaires légitimes, et ne pas profiter de la situation pour les saisir de façon permanente. »

Recep Tayyip Erdogan a courtisé la controverse ouverte au cours des derniers mois avec la saisie du journal d’opposition Zaman, qui a sans surprise adopté depuis une ligne pro-gouvernementale.

Ses mouvements apparemment anti-démocratiques ont provoqué l’indignation en Europe, où les politiciens font des courbettes à ses pieds dans une tentative désespérée pour résoudre le chaos des migrants.

Dans le cadre d’un accord visant à endiguer le flux de personnes entrant dans le continent, les dirigeants de l’Union Européenne ont promis d’ouvrir l’Europe à 80 millions de Turcs et d’accélérer les négociations sur l’adhésion du pays au bloc de 28 nations.

Source: Express.co

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Concernant ces publicités

ÉGLISES CHRÉTIENNES EN TURQUIE

Commenter cet article