Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Combat Final qui voit la mise à Mort de l’Establishment Américain par les Élites Mondialistes

Publié le par Felli Bernard

Le Combat Final qui voit la mise à Mort de l’Establishment Américain par les Élites Mondialistes

Le Combat Final qui voit la mise à Mort de l’Establishment Américain par les Élites Mondialistes

29 septembre 2016 JP Algarath

Ce texte vise à réveiller les données d’observation des dissidents résistants en leur soumettant la grille de décodage qu’ils ont sans doute loupé.

La lutte à mort entre ces deux élites a commencé à la chute du mur de Berlin et de l’URSS, aux environs de 1990, il y a plus d’un quart de siècle. Elle est à la fois de proportions épiques et pourtant passe inaperçue du grand public bien sûr, et surtout des dissidents du monde alternatif.

Cette lutte à mort a connu des épisodes qui n’ont aucunement été interprétés par les observateurs, et elle bat son plein en ce moment mais arrive à son point culminant.

Les élites mondialistes, les banquiers internationaux chercheurs de rente, existent depuis le milieu du 18ème siècle avec Mayer Amschel Bauer dit Rothschild. Cette élite a pris possession de l’Amérique avec la guerre de sécession et a investi le monde américain de la finance, des affaires et de l’industrie avec l’aide subordonnée de JP Morgan aux Rothschild vers 1914 et la création inespérée de la Réserve Fédérale Américaine, la FED.

En 1914 les élites mondiales ont choisi de s’allier avec les élites américaines de l’establishment, l’État Profond, pour changer le système financier mondial de la Livre anglaise au dollar US, qui prendra une quinzaine d’années en parallèle avec la Livre pour devenir seul maître à bord.

Avec la création de la Banque des Règlements Internationaux de Bâle plus tard, les élites mondialistes dont le cœur est à la City de Londres ont construit un système élaboré à Bretton-Woods en 1944, en complétant les mécanismes économiques et financiers avec le FMI, la Banque Mondiale, l’OMC, etc.

Ce fut le dollar américain qui fut choisi pour monnaie principale de paiement dans le monde, d’abord adossé à l’or et ensuite avec Nixon en 1971 coupé du métal jaune. À l’époque de Bretton Wood les US représentaient 55% du PIB mondial.

Ce fut l’histoire d’amour entre les élites mondiales des banquiers internationaux chercheurs de rente et les élites américaines, l’establishment de l’État profond. Avec la puissance du dollar qui s’affirmait, compte-tenu de son utilisation exclusive pour le paiement des ressources et donc du pétrole et du quadruplement de son prix en 1973 imposé par les US à l’Arabie Saoudite, les élites américaines se sont démarquées des élites mondialistes de la City.

La FED, 100% aux mains de cette élite mondialiste, fut attaquée par JF Kennedy. Le 4 Juin 1963 JFK a fait émettre des dollars non soumis à la FED. Il a signé l’Executive Order numéro 11110 qui ôtait à la FED donc aux élites mondialistes le pouvoir d’émettre de la monnaie et de la prêter contre intérêts au gouvernement américain. Kennedy agissait pour le compte de l’Establishment US contre les élites mondiales des banquiers chercheurs de rente de la City de Londres. Quelques mois après il était assassiné le 22 Novembre 1963 à Dallas.

Cette tentative de Kennedy fut un premier essai dans la guerre des élites.

Depuis le décrochage de l’or du dollar US les Américains s’en sont donnés à cœur joie, avec les deux clans, les deux élites, agissant de concert. La FED crée ex-nihilo des dollars, et les profits gigantesques résultant des guerres (Vietnam), du complexe militaro industriel, sont partagés entre les 2 élites.

Les Etats-Unis sont devenus au fil des années extrêmement puissants et incontrôlables. Du point de vue du reste du monde qui détient des quantités considérables de dollars dans leurs réserves de change, toute création nouvelle de dollar déprécie leurs dollars à eux.

Du fait de la mise en évidence du paradoxe de Triffin vers 1960, du fait du risque pour l’élite mondiale de perdre la préséance sur les US et de savoir qu’avec le paradoxe de Triffin le dollar sera un jour inopérant comme réserve de change, les élites mondiales mettent la Chine dans les pattes de l’économie américaine.

La Chine, au fil des années, prend du pouvoir et le yuan doit être utilisé du point de vue des élites mondiales pour contrer le dollar US, entrer dans une monnaie mondiale, les DTS / SDR, qui vont remplacer le dollar US et dompter de façon magistrale l’élite américaine, l’Establishment de l’État profond.

En 2009 le gouverneur de la Banque Centrale de Chine écrit au FMI pour suggérer l’utilisation des DTS comme monnaie mondiale. En 2010 lors du rendez-vous du FMI qui a lieu tous les 5 ans (2010-2015-2020, etc.) les DTS sont adoptés par tous les 186 pays du monde et aussi par les US qui, cependant, dit que le Congrès va devoir avaliser dans les semaines qui viennent. Rien ! Si bien que fin 2015 le Congrès n’a toujours pas avalisé.

En Novembre 2014 les élites mondiales font exploser le prix du pétrole, ce qui fait que cela assèche les flux en dollars. DSK en 2011 se fait enfermer par l’Establishment Américain car il est du FMI, donc de l’élite mondiale, et veut promouvoir les DTS au détriment des dollars. Saddam Hussein, Kaddafi se font éjecter par les élites américaines et leur machine de guerre, et Christophe de Marjorie qui voulait promouvoir d’autres monnaies pour payer le pétrole mondial se fait assassiner par l’Establishment.

Fin 2015 l’Institut Petersen et le FMI publient leur fameux plan B pour contourner le refus du Congrès de contresigner l’accord du FMI sur les DTS. Début 2016 les Américains, poussés par Obama qui a le droit de surpasser le Congrès, acceptent finalement les DTS, qui signent l’arrêt de mort du dollar US et des US.

Un accord de compensation est trouvé pour que l’Establishment s’en sorte financièrement, et les élites mondiales des banquiers chercheurs de rente, qui ont GAGNÉ, mettent l’Establishment à sa botte.

Les US se sauvent de leurs guerres car Poutine est bien au courant de cette issue entre la guerre des élites. Les Chinois roulent à 100% pour l’élite mondiale à laquelle ils appartiennent corps et âme et ils sont aussi 100% les ennemis de l’élite américaine.

La fin de la préséance de l’élite américaine est proche, et Hillary Clinton les représente, contre Trump qui représente l’élite mondiale.

Cette semaine l’Establishment américain vient d’imposer au FMI de prêter de l’argent en Ukraine pour des raisons politiques et donc d’accepter que l’Ukraine fasse défaut sur sa dette aux Russes.

Le FMI, organe de l’élite mondiale mais où les US ont encore un droit de veto et plus de 40% à dire, a menacé depuis mi 2015 de dégrader fortement les US du FMI pour les ramener vers 10% et éliminer leur droit de veto.

C’est le sort qui attend les US. Mais cet animal a encore 900 bases militaires dans le monde et une quantité astronomique d’armements nucléaire.

L’empire Russe a explosé. L’empire américain explose dans une redite de l’Histoire.

Du point de vue de nous, les dominés, c’est superbement bon que les US aillent devenir très vite un pays dompté. C’est superbement mauvais que les élites mondiales des banquiers chercheurs de rente introduisent leurs DTS, prélude à une monnaie mondiale, un gouvernement mondial et à une population mondiale décimée pendant les quelques dizaines d’années qui suivent.

Poutine, ce grand homme que j’admire, n’a pu mettre la branlée aux US qu’avec l’accord formel des élites mondiales.

La guerre n’aura pas lieu. Elle n’est pas du tout dans les plans des élites mondiales, qui règnent maintenant en maîtres et qui ont réussi à écarter les prétentions des élites américaines.

Ferzi écrit que les élites mondiales n’auraient pas les moyens de coercition contre les US. Les élites mondiales ne risqueront pas un instant leur vie ou leur bien-être pour que les US s’accrochent à leur faste d’antan et à leur dollar. Elles tueront s’il le faut. Ferzi dit avec raison que l’ours et le dragon sont les armes que les élites mondiales opposent à l’aigle US. Des échauffourées sont susceptibles de se produire. Comme les élites mondialistes Rothschildiennes ont organisé la guerre de secession aux US, ces mêmes élites organiseront l’enterrement de première classe des américains s’ils osent franchir le Rubicon.

De la même façon les élites mondiales qui sont en pleine période de transition sur le remplacement du système financier mondial avec les DTS ne toléreront pas une crise aigüe qui les discréditeraient. Si crise il y aura, ce sera plus tard avec les augmentations de taux courts qui viendront en leur temps, ruinant la moitié de l’humanité.

La grande affaire de la fin du siècle dernier et du début de celui-ci n’est pas la forme du cul de Kim Kardashian, le divorce de Brad et d’Angelina ou les non-résultats électoraux de l’UPR.

C’est le combat de titans entre deux élites super puissantes, des clans mafieux qui se partagent le monde comme les familles de la Cosa Nostra se partagent Chicago, la prostitution, la drogue et les jeux, ou comme les gouvernements, les villes et les nantis nous mangent la laine sur le dos.

Notre destinée à nous c’est de subir jusqu’à l’os, souvent sans rien n’y comprendre. Mon ambition en écrivant ce billet c’est de nous aider à réfléchir ensemble.

L’élite mondiale, qui a eu le dessus haut la main, va déléguer aux élites américaines les rôles d’armées s’il est besoin. Mais l’establishment perd de sa superbe. Les US n’imprimeront plus leur satané dollar à tout va.

Quand à nos politiciens tout petits tout petits, des nains ridicules, ils savent qu’ils sont entre l’arbre et l’écorce et que s’ils ne se font pas flinguer par une élite, ils se feront émasculer par l’autre. Alors ils filent doux et vont encore faire voter les cons pour eux !

L’élite mondiale a des liens forts avec Israël et on ne voit pas comment ce petit pays disparaîtrait de la surface de la terre.

Le pays le plus puissant au monde, les US, viennent de se faire battre à plate couture par les élites mondialistes et leurs SDR / DTS. Et il y a des doux rêveurs et rêveuses parmi les forces dissidentes des sites alternatifs pour oser croire que nous on va les éliminer ! Nous sommes tellement quantité négligeable que ça en est sordide et ridicule. Notre espoir n’est que de s’interposer pour satisfaire notre capacité innée de résistance à l’agression. Nous sommes ici pour cela, et croire le contraire confine à l’inconscience.

Cette démarche est cependant essentielle car elle marque la grandeur de l’esprit humain encore capable de résister. Faute de quoi, la bête mourut dans l’agonie, vidée de son âme, impuissante et inerte. L’humanité l’avait quittée, elle rejoignait la horde des esclaves conquis.

Algarath

Partager :

1040total visits.

Navigation d'article

← La Lutte à Mort des 2 Élites, qui va avoir Raison du FMI comme allié Américain

Pour mieux Comprendre les DTS / Précisions →

8 commentaires sur “Le Combat Final qui voit la mise à Mort de l’Establishment Américain par les Élites Mondialistes”

Pour lire les 8 commentaires ,cliquez sur le lien !

Commenter cet article