Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le même jour, Obama jette un Général US en prison, et permet au calife de Daech de s’échapper de Mossoul vers la syrie avec 9000 terroristes islamistes afin de combattre Assad

Publié le par Felli Bernard

Le même jour, Obama jette un Général US en prison, et permet au calife de Daech de s’échapper de Mossoul vers la syrie avec 9000 terroristes islamistes afin de combattre Assad

Selon ZH , les US ont ‘relocalisé’ les Terroristes d’ISIS hors d’Iraq, en Syrie pour lutter contre Assad :

Comme l’armée irakienne avec le soutien des États – Unis s’approche de Mossoul , il devient clair que le plan américain est de transférer les troupes ISIS défendant la ville vers la Syrie, dans le cadre du plan de changement de régime là – bas.

Les infos du média russe RIA Novosti, ont révélé que les dirigeants américains et saoudiens ont décidé de permettre le passage en toute sécurité de 9000 terroristes d’ISIS quittant Mossoul en Irak et, déménageant en Syrie.

L’information surprenante a été divulgué par une source diplomatique anonyme. Il a également été affirmé que cette décision était conditionnée à ce que les terroristes acceptent de combattre les troupes syriennes et russes à Palmyre et Deir Ezzor.

La décision d’autoriser ISIS à fuir en toute sécurité vers la Syrie révèle au monde la main gantée du berger qui dirige ces terroristes.

Précisions :

Un rapport absolument choquant du Ministère de la Défense (MoD) circulant au Kremlin aujourd’hui 18/10/2106, dit que le régime Obama, hier, a annoncé qu’il se préparait à la prison l’un des meilleurs chefs militaires des États-Unis, le General James Cartwright, pour un maximum de 5 ans, alors que à la même heure, le président Obama a personnellement ordonné la libération de milliers de terroristes de l’État islamique (ISIS/ISIL/Daesh), y compris leur chef Abou Bakr al-Bagdadi, aliasShimon Elliot, de la ville, en Irak.

Selon ce rapport, le général Cartwright, un général quatre étoiles de la Marine et autrefois officier de deuxième rang dans l’ensemble de l’armée américaine, a été forcé par le régime Obama à plaider coupable dans une Cour fédérale des États-Unis, le 17 Octobre, pour le crime de parler à David Sanger , journaliste de renommée internationale, de  politique étrangère.

Les entretiens du général Cartwright avec ce journaliste, impliquent directement le régime Obama dans la conception et la diffusion  secrète et mortelle, duvirus informatique le plus dangereux jamais créé au monde, appelé Stuxnet. Dans son livre  Confront et Conceal (Confronter et Dissimuler) :Les Guerres Secrètes d’Obama et l’utilisation surprenante de la puissance américaine, Sanger donne des détails et peint d’image troublante une Maison Blanche perplexe par l’Afghanistan, confondue par le dilemme de l’intervention humanitaire, et perdant l’équilibre devant le printemps arabe.

 
Le général 4 étoiles Cartwright

Après la publication en 2012 du livre de Sanger révélant pour la première fois les nombreux crimes de guerre commis par lePrix Nobel de la Paix Obama,   le régime Obama a rétroactivement classifié tout ce que le général Cartwright avait dit à Sanger (et qui a aussi affecté Hillary Clinton), puis a déposé des accusations portées contre lui pour avoir menti aux enquêteurs américains et fédéraux. Maintenant, avec son plaidoyer coupable, le général risque 5 ans de prison et une amende de 250.000 $.

Exactement au même moment où le général Cartwright se tenait dans une Cour Fédérale regardant le régime Obama détruire sa vie et sa réputation, le président américain Obama a ordonné aux forces militaires de permettre à environ 9.000 terroristes de l’État Islamique d’échapper de Mossoul. Obama fait ainsi suite à un « accord» qu’il avait fait avec l’Arabie Saoudite et que quelques heures auparavant, le ministre russe  des Affaires étrangères Lavrov commenté en avertissant les Américains que si ces combattants sont autorisés à quitter Mossoul et aller en Syrie, la Russie prendrait   » les décisions politiques  et militaires appropriées« .

En plus de ces 9.000 terroristes libérés avec armes, bagages et esclaves sexuelles, le président Obama a fait exfiltrer leur chef Abu Bakr al-Bagdadi, alias Shimon Elliot, agent du Mossad. Quelques minutes avant le début « l’attaque bidon » menée par les USA sur Mossoul, le faux calife et vrai israélien  a été « magiquement exfiltré  » en toute sécurité.

Les experts du MoD notent  dans ce rapport que «la stratégie fantaisiste » du président Obama consistant à déclarer vouloir vaincre ces terroristes de l’État islamique tout en leurs permettant d’échapper du champ de bataille avec leur chefs, leurs armes et leurs esclaves, n’a aucun sens militaire logique, à moins, bien sûr, que le régime Obama, et ses vassaux arabes, Arabie et Qatar (Hillary Clinton a secrètement admis que ces derniers finançaient ces barbares), n’aient jamais prévu de les combattre ou les vaincre.

L’opération dénommée par l’armée américaine Opération détermination inhérente, le régime Obama fait donc croire qu’il bataille pour vaincre les terroristes daéchiens à Mossoul a commencé hier (17 Octobre) et est menée par plus de 6.000 soldats américains [le Pentagone refuse toujours de dire exactement combien de milliers de soldats américains sont vraiment en Irak et en Syrie] soutenus par les troupes australiennes dépêchées vers la zone de guerre (9.45 a.m. IST bulletin), mais dont le véritable objectif, d’après des experts, est un  » accord secret de la terreur  » entre les États-Unis et l’Arabie Saoudite pour permettre à ces barbares [qui ont déjà tué plus de 33.000 personnes dans le monde] pour aller en Syrie afin qu’ils puissent tuer des soldats russes.

Cependant, ces terroristes barbares sont attendus par une armée de 100.000 estimés chiites soutenus par l’Iran,  qui sont prêts à les détruire lors de leur escapade planifiée et protégée, et à réduire à néant le « plan directeur » américano-saoudien pour lancer ces terroristes de Daech sur les troupes russes en Syrie.

D’ailleurs,  les responsables du renseignement israélien ont averti leurs amis américains, saoudiens et daéchiens, que, puisque les États-Unis et la Turquie interdisent aux chiites de prendre part à la libération de Mossoul, ces derniers vont stationner à l’ouest, où ils vont bloquer Daech pour l’empêcher de fuir vers son bastion syrien de Raqqa.

Ensuite, ces combattants de la milice chiite vont ouvrir un chemin vers la Méditerranée à travers l’Irak et Syrie. Fait intéressant, le principal conseiller militaire du président-candidat américain Donald Trump, le lieutenant-général Michael Flynn, a averti que l’Iran sera le vrai gagnant quand la ville irakienne de Mossoul est repris de l’État islamique.

Quant au peuple américain, il n’est pas autorisé à connaître l’infâme vérité de la cabale du mal Obama-Clinton-Arabie Saoudite-Qatar, consistant à détruire le Moyen-Orient. En effet, les journalistes américains traditionnels qui sont censés dire les faits véridiques, sont, au contraire, à la solde financière d’Hillary Clinton.  Encore pire, ces journaux grand public continuent à  cacher les innombrables crimes d’Hillary, tels que ceux prouvés par Wikileaks. À tel point qu’un « grand journaliste » de CNN, Chris Cuomo, a menti au peuple américain en déclarant, cette semaine, qu’il était illégal pour eux de lire les emails secrets d’Hillary Clinton dévoilés par Wikileaks. Par contre, il a dit que les journalistes, comme lui, sont autorisés à les lire, de sorte que les gens devraient écouter les journalistes comme lui, les croire, et non pas croire ce qu’ils lisent sur ces emails !!

Avec le général Cartwright faisant face à des années en prison pour un « semblant » crime contre le régime Obama, alors que le chef de Daech/ISIS est libre de partir, on ne peut s’attendre qu’au pire de la part du binôme Obama-Clinton.  Mais avec patience, le président Poutine a averti les Américains que ces deux fous furieux vont conduire le monde vers la troisième guerre mondiale et vers la destruction totale.

Article en anglais :  On Same Day: Obama Throws Top US Marine General In Jail, Then Allows ISIS Leader To Escape

 

Commenter cet article

Hannibal 23/10/2016 12:44

Cet article provient de : http://numidia-liberum.blogspot.com/2016/10/le-meme-jour-obama-jette-un-general-us.html
Le site Résistance Authentique l' a recopié sans vergogne et sans indiquer sa provenance réelle.

Felli Bernard 23/10/2016 17:20

merci d'avoir attiré mon attention.je publie des articles en provenance du site Resistance Authentique sans rencontrer de difficultés particulières.
Le site est indiqué en bas de page. Cordialement