Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merci Wikileaks, «nous savons maintenant qui est derrière le TPP!»

Publié le par Felli Bernard

Merci Wikileaks, «nous savons maintenant qui est derrière le TPP!»

© Wikipedia International 18:25 24.10.2016(mis à jour 02:48 25.10.2016) URL courte Dossier: Traité de partenariat transpacifique (TPP) (24) 16114981033
L’une des plus grandes révélations de la dix-septième partie des courriels du directeur de campagne d'Hillary Clinton est un mail du conseiller du fonds Soros Fund Management adressé à M. Podesta pour fixer un rendez-vous afin de discuter du Partenariat Trans-Pacifique (TPP).
Et ce n’était pas le premier, d’après le contexte. Hillary. Courriels et extraits choisis: le plus intéressant sur Wikileaks © REUTERS/ Toby Melville Hillary. Courriels et extraits choisis: le plus intéressant sur Wikileaks
Michael Vachona, le conseiller du fonds Soros Fund Management, qui gère 30 milliards d'actifs pour le compte du financier George Soros, a adressé un mail à John Podesta dans lequel il propose de fixer un rendez-vous pour discuter de ses préoccupations majeures, dont le TPP, la crise ukrainienne et la crise migratoire. « Désolé, il était si difficile pour nous de parler. Tu trouveras ci-joint un mémo sur le TPP et la Malaisie, car il peut arriver que vous voyiez George et Alex.
En général, je pense que George est plus intéressé par la politique que par la campagne en soi… Dans un courriel séparé, je vous enverrai plus tard les pensées de George sur la crise migratoire, il passe beaucoup de temps là-dessus. Son autre grande préoccupation est l'Ukraine…
Les États-Unis ne font pas assez pour empêcher la désintégration politique de son allié le plus important. Je vais vérifier avec Milia pour voir s'il y a un moment, pour se parler avant (la rencontre, ndlr), mais ce n'est pas urgent », écrit Michael Vachona dans le courriel. ​« John Podesta a un rendez-vous avec M. Soros portant, en autres, sur le TPP.
Vous savez maintenant qui se cache derrière le TPP ! », écrivent les internautes. Échec du Ceta: Wallonie rejette l’ultimatum de l'UE © REUTERS/ Eric Vidal Échec du Ceta: la Wallonie rejette l’ultimatum de l'UE
Rappelons au passage que le candidat républicain à la présidence américaine Donald Trump et la candidate démocrate Hillary Clinton se disent tous les deux opposés au TPP, considéré comme bénéfique seulement pour quelques personnes, alors que le président Barack Obama, épaulé par 11 pays asiatiques, cherche à le promulguer. Le TPP a été signé début février 2016 par l'Australie, Brunei, le Canada, le Chili, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les États-Unis et le Vietnam.
Il prévoit une ouverture substantielle des marchés des produits agricoles pour le Canada, les États-Unis et le Japon, que cela soit pour le sucre, le riz, le fromage ou le bœuf.
manifestation contre CETA et TTIP © AP Photo/ Martin Meissner Ceta: après la Wallonie, au tour de Bruxelles de dire non Pour entrer en vigueur, le TPP doit être ratifié sous deux ans par les parlements nationaux et notamment par le Congrès américain où il suscite une hostilité croissante, spécialement dans cette période de campagne présidentielle.
Plus tôt, le secret principal dévoilé dans la 10e partie de la correspondance de M. Podesta portait sur l'attention qu'Hillary Clinton et son équipe de campagne accordent aux conseils de George Soros.
Un échange d'emails entre Robby Mook, chef de campagne, et Huma Abedin, assistante et conseillère politique d'Hillary Clinton, est consacré à la coopération avec l'organisation America Votes, une fondation politique de George Soros. Robby Mook a promis de coopérer « pour des raisons politiques pour que Soros soit content.
Pour l'instant, nous ne savons pas clairement comment America Votes influera sur la course électorale ». WikiLeaks © Flickr/ Scott Beale Révélation sur les courriels de Podesta: portable perdu et mot de passe à deux balles America Votes se propose comme mission de « promouvoir des décisions politiques progressistes, de remporter les élections et de défendre le droit de vote de chaque Américain ».
Le candidat républicain Donald Trump s'est attiré des critiques après avoir déclaré que l'équipe de campagne d'Hillary Clinton collaborait avec les ONG qui représentent M. Soros.
 
Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international/201610241028351212-wikileaks-revelations-tpp/

Commenter cet article