Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poutinator

Publié le par Felli Bernard

Poutinator

Poutinator

30 Septembre 2016 , Rédigé par Observatus geopoliticus Publié dans #Russie, #Moyen-Orient

La rigolade est finie... A Moscou, on n'est plus amusé par les rodomontades et les pitreries cyclothymiques des Américains, éternels vendeurs d'esbroufe promettant tout et son contraire.

Un beau petit paquet de Sukhois vient de revenir en Syrie : Su-24 et Su-25 + un escadron des modernes Su-34 (au cas où tonton Sam aurait une mauvaise inspiration derrière la tête...) Le Kremlin est sérieux et ne se laissera plus divertir par les simagrées de Washington. Les djihadistes, eux, en ont la barbe qui tremble.

Par ailleurs, le ton se fait plus dur. Lavrov accuse ouvertement les Etats-Unis de protéger Al Qaeda en Syrie. C'est une évidence, et depuis longtemps, mais le fait qu'il le dise publiquement et que cela soit repris par la BBC n'est pas inintéressant. Le MAE russe déclare par ailleurs qu'il n'y aura jamais aucune négociation avec Daech ou Al Nosra, même s'ils tombent la veste les armes. Leur choix : mourir ou mourir.

Sur le terrain, les loyalistes avancent relativement rapidement à Alep, pour l'instant au nord et à l'ouest de l'enclave barbue. A peine avalé le camp d'Handarat, l'armée syrienne pousse son avantage en prenant al-Kindi, même si une forte contre-attaque djihadiste y a lieu en ce moment, l'endroit étant stratégique. Dans le même temps, on note une poussée au centre, dans le quartier de Bustan, visant à couper l'enclave en deux. Sans doute que dans les prochains jours, d'autres fronts s'ouvriront dans le but de donner le tournis aux djihadistes, et notamment au sud où se trouvent les bataillons d'élite du Hezbollah qui ont refermé la boucle à Ramoussah début septembre.

Poutinator

Commenter cet article