Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sans vergogne, l’ambassade russe de Damas est bombardée

Publié le par Felli Bernard/ par Philippe Ehua

Sans vergogne, l’ambassade russe de Damas est bombardée

octobre 4, 2016 by Philippe Ehua

Sans vergogne, l’ambassade russe de Damas est bombardée

Rate This

Sans vergogne l’ambassade russe de Damas a été bombardée par les sicaires US. C’est l’escalade entre la Russie et les USA. Après les déclarations de remplissages de sacs mortuaires, nous voici dans l’application d’une politique américaine suicidaire qui mènera le monde dans l’abîme, car les russes ne se dégonfleront pas.

Cellule44

Philippe Ehua

L’ambassade russe à Damas a été pilonnée par les militants du Front al-Nosra, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères. «Le 3 octobre, la mission diplomatique russe à Damas a été attaquée au mortier. Un des projectiles a explosé sur le territoire de l’ambassade près d’un complexe résidentiel. Heureusement, personne n’a été blessé». «La mission diplomatique a subi des dommages. Deux autres mines ont explosé près de l’ambassade. Selon les informations disponibles, les tirs ont été portés depuis une banlieue de Jobaria contrôlée par les organisations terroristes Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra) et par Faylaq al-Rahman», a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères. Le ministère russe des Affaires étrangères a fermement condamné ce crime. « Nous considérons le pilonnage de l’ambassade russe à Damas comme la conséquence des actions de ceux qui, comme les Etats-Unis et certains de leurs alliés, provoquent la poursuite du conflit sanglant en Syrie en jouant avec différents extrémistes », indique le ministère. Le ministère russe des Affaires étrangères a en outre souligné la nécessité de répondre aux provocations des criminels par des mesures antiterroristes coordonnées de la part de la communauté internationale. Des bombarders russes à l a base de Hmeimim en Syrie Министерство обороны РФ «La Russie a besoin d’une base aérienne supplémentaire en Syrie».

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/international

Commenter cet article