Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israël va acheter 17 avions de chasse F-35 mal en point… de plus

Publié le par Felli Bernard

Israël va acheter 17 avions de chasse F-35 mal en point… de plus


Le 28 novembre 2016 – Source SputnikNews

Lockheed Martin F-35

Le gouvernement israélien a approuvé l’achat de 17 avions de chasse F-35 supplémentaires de cinquième génération fabriqués aux États-Unis, afin d’amener le nombre total de ces appareils au service de la Force aérienne israélienne (IAF) à 50, a annoncé samedi le service de presse gouvernemental.


Israël s’attend à recevoir en décembre les deux premiers chasseurs F-35, qui deviendra le premier avion de ce type au Moyen-Orient.

«Le Comité ministériel chargé des affaires de sécurité nationale, dirigé par le Premier ministre Benjamin Netanyahou, a décidé à l’unanimité d’acquérir 17 avions de chasse F-35. Ainsi le nombre total de ces machines, qui seront livrées à l’armée de l’air israélienne, va se monter à 50», a déclaré le service de presse.

En juin, le chef d’état-major de l’Israël Air Force, le général Tal Kalman, a déclaré que l’IAF prévoyait d’acheter 75 avions de chasse F-35. Le projet F-35 est le système d’armes le plus ambitieux et le plus coûteux de l’histoire du département américain de la Défense, avec un coût d’environ 1,5 billion de dollars.


US Air Force : Les réparations des F-35 sont achevées, les jets mal en point sont de retour en service

Le 22 novembre 2016 – Source SputnikNews

F-35 Lightning II fighter jet

L’US Air Force a confirmé que les 13 avions de chasse F-35, bloqués au sol depuis septembre, sont de retour en service après avoir subi des réparations.

«Aujourd’hui, Lockheed Martin et les équipes d’entretien des aéronefs de l’US Air Force ont effectué des réparations sur les 13 derniers F-35A nécessitant des modifications des tubes de refroidissement de l’avionique dans les réservoirs de carburant des avions et tous les F-35A affectés sont revenus à des opérations normales», a noté vendredi Defense News citant le capitaine Mark Graff, porte-parole de l’armée de l’air.

Graff a noté que deux jets sur une base norvégienne étaient de retour en action aussi.

Les opérations aériennes pour le programme d’avion de chasse joint-strike, mal en point, avaient été suspendues après que l’US Air Force avait annoncé que l’isolant à l’intérieur des réservoirs de carburant de l’avion avait commencé à se désintégrer. Initialement, 15 F-35 opérationnels ont été touchés, tandis que 42 avions supplémentaires encore en production ont été détectés avec un isolant défectueux.

Lockheed Martin a d’abord commencé les réparations avec les ouvriers d’entretien de la Force aérienne début octobre, et les F-35 ont été remis en service après avoir ouvert des trous dans leurs ailes pour enlever l’isolant défectueux.

Greg Ulmer, vice-président du programme F-35 de Lockheed, a déclaré que tous les avions devraient être de nouveau en ligne d’ici la fin de 2017. L’avion de combat de cinquième génération a été en proie à des problèmes dès le début. Les militaires ont été assaillis par la hausse des coûts, les retards logiciels, la protection contre la foudre, les questions de contrôle de vol et même des jets en feu. Lors d’une audition en mars, le représentant du Pentagone Michael Gilmore a fait remarquer que le F-35 avait 931 lacunes documentées, dont 158 potentiellement mortelles, et dont «beaucoup de ces lacunes significatives étaient non résolues» et a dit que le jet était immature et offrait une capacité de combat limitée.

Note du Saker Francophone

Ces deux articles donnent un nouveau statut des déboires du F-35 qui continuent de retarder le déploiement opérationnel du programme. Le niveau de bricolage pour changer l'isolant est tout simplement burlesque. Quelle que soit la qualité des bouchons, cela va impacter la signature radar, fragiliser la structure des avions réparés. 

Le premier article indique que l'armée de l'air israélienne renforce son équipement malgré les problèmes. Quand on connait les problèmes de cet avion et les Israéliens ne peuvent pas ne pas les connaître, on peut se demander ce qui les pousse dans cette voie sans issue, eux si soucieux de leur puissance militaire. On peut aussi se demander si les aides récentes et exceptionnelles d'Obama ne sont pas comme un chèque pour faire payer ces avions aux contribuables américains.

Ensuite, puisque l'élection de Trump pourrait signifier un certain retour à la réalité, il sera intéressant de voir si Trump ou Flynn arrivent à mettre fin à cette gabegie et comment ils vont restructurer le programme ou moderniser les F16/F18 en attendant de sortir un autre avion...

Commenter cet article