Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pékin lance à Trump son plus sévère avertissement sur Taïwan

Publié le par Felli Bernard

Pékin lance à Trump son plus sévère avertissement sur Taïwan

trumpchine
 

La Chine a lancé sa plus sévère mise en garde au président élu américain Donald Trump à ce jour, avertissant que toute personne qui menacerait les intérêts de Pékin à Taïwan « soulèverait un rocher qui lui écraserait les pieds ».

« S’il essaie de saboter la politique d’une Chine unique ou de porter atteinte aux intérêts essentiels de la Chine, au final il soulèvera un rocher qui lui écrasera les pieds », a averti le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi lundi en Suisse, selon ses propos rapportés sur le site de son ministère.

Pékin suit de près l’évolution de la situation, a ajouté le chef de la diplomatie, avertissant « toute personne ou force dans le monde » qui s’en prendrait à la Chine, alors que les relations entre Donald Trump et Pékin sont sous tension depuis le début du mois.

En quelques petites phrases, le président élu a menacé de rompre le fragile équilibre des relations entre les Etats-Unis et la Chine.

Durant le week-end, Donald Trump a laissé entendre que la Chine allait devoir faire des concessions sur le commerce si elle souhaitait que les Etats-Unis continuent d’embrasser sa politique de la « Chine unique ».

Pékin impose la reconnaissance de ce principe à tout pays avec qui il entretient des relations diplomatiques. Cette formulation empêche toute indépendance formelle de l’île de Taïwan, que Pékin souhaite réunifier au reste de la Chine.

« Je ne sais pas pourquoi nous devons être liés à une politique d’une Chine unique, à moins que nous passions un accord avec la Chine pour obtenir d’autres choses, y compris sur le commerce », a lancé M. Trump dans l’émission Fox News Sunday.

Se disant « gravement préoccupé », Pékin avait lancé lundi un premier avertissement, mettant en garde contre une dégradation des relations avec Washington.

Mardi, les médias chinois, China Daily en tête, pilonnaient le président élu. « Pékin devrait se préparer au pire scénario, en particulier en ce qui concerne Taïwan alors que ce Trump présomptueux et mal conseillé a l’air d’être prêt à (..) une ère tourmentée », écrivait le journal dans un éditorial accompagné d’une caricature montrant le futur président américain assis sur un baril de poudre.

« L’égo hypertrophié de Trump l’empêche peut-être de voir que c’est ce qui se profile probablement s’il persiste dans son pari », a averti l’organe du Parti communiste chinois, évoquant « un désastre » en cas de remise en cause de la politique de la Chine unique par la prochaine administration américaine.

Outre la question de Taïwan, Donald Trump a renouvelé dimanche ses critiques habituelles contre Pékin, accusé tour à tour de dévaluer sa monnaie pour soutenir ses exportations, de construire « une énorme forteresse en mer de Chine méridionale » ou encore de ne rien faire pour contrer les ambitions nucléaires de la Corée du Nord.

Source: AFP

Commenter cet article