Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ridicules: les pieds nickelés Duflot, Mennucci et Mariton bloqués à l’entrée de la Syrie comme des terroristes

Publié le par Felli Bernard

 

Les pieds nickelés, Cécile Duflot, Patrick Menucci et Hervé Mariton voulaient se rendre à Alep, pour apporter leur soutien aux derniers terroristes islamistes qui s’y trouvaient encore lundi 12 décembre, et pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté dans leur démarche, ils s’étaient fait accompagner du maire autoproclamé d' »Alep libre », entendez « du maire fantoche des terroristes islamistes « modérés » d’Alep occupé ». Arriva ce qui devait arriver, ils se sont fait refouler par les douaniers turcs à qui on ne la fait pas, tout simplement en application de l’accord conclu avec l’Union européenne sur la lutte contre le terrorisme:

« Nous avons été bloqués par les autorités turques qui appliquent avec zèle le principe de fermeture de la frontière qui est contenu dans l’accord avec l’Union européenne. » explique l’édile écolo.

C’est que maintenant les apprentis-terroristes ne passent plus la frontière! Pour faire avaler la fiction du gentil rebelle aux pays du Levant, même en se levant matin, ça ne passe plus. 

Le quartet vert-rose-bleu-noir pensait pourtant avoir trouvé là un bon moyen de redorer leurs images bien pâlies ces derniers temps, ils n’ont réussi qu’à se ridiculiser encore un peu plus. Entre Cécile Duflot qui se voyait investie par les écologistes pour la présidentielle et qui a reçu une claque magistrale, en passant par Patrick Ménucci qui ne sait plus comment exister, jusqu’à Mariton qui a eu la mauvaise inspiration de se rallier au dernier moment de la Primaire de Droite à Juppé, il ne leur manquait que l’illustre maire d’Alep Libre que seuls des bobos gauchistes peuvent éventuellement connaître, pour achever le tableau!  Ainsi ils ne pourront pas voir, ni profiter des ravages de la guerre à Alep.

Le plus simple, naturellement, aurait été de demander leurs visas auprès des autorités syriennes, mais comment faire quand on vient soutenir les pires ennemis du pays ?

Ce qui ne les a pas empêché de pérorer: de cette frontière qu’ils n’ont pu franchir en leur qualité de terroristes ou assimilés, cette bande de pieds-nickelés a demandé au Quai d’Orsay de faire pression sur la Russie pour accepter un cessez-le-feu de 24 heures pour évacuer les civils etc. Comme si la Russie les attendaient! Comme si l’armée syrienne n’existait pas et n’obéissait pas à un pouvoir légitime.

Si le ridicule tuait ? Les porte-paroles de la France sous la présidence finissante de François Hollande, ne sont que les rebuts de ce pouvoir déjà au rebut.

Mais  voici quelques images aujourd’hui d’Alep vraiment libérée:

emiliedefresne@medias-presse.info

Commenter cet article