Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Apocalypse Now

Publié le par Felli Bernard

Apocalypse Now

29 Janvier 2017 ,

Apocalypse Now

" Ils n'en mouraient pas tous mais tous étaient frappés ..."

( Les animaux malades de la Peste )

Ainsi qu'en avait bien témoigné l'Evangile selon Harry , lors d'une de ses dernières paraboles , le Verbe s'était fait chair humaine sous la forme d'un géant Viking albinos qui masquait son handicap sous une tonne de fond de teint qu'il dérobait sournoisement dans le nécessaire à maquillage de son épouse ... Depuis que Lucifer Obama avait déguerpi , toutes les forces divines étaient tendues vers un seul but , sauver les valeurs qui faisaient de l'Amérique le pays le plus puissant et le plus héroïque du monde , avec ses hamburgers indigestes , qui , partant de Hambourg avaient fui eux aussi sur le Mayflower pour aller s'implanter dans les échoppes de restauration rapide Outre-Atlantique  , ainsi que du Coca Cola dont l'abus donnait aux fesses des habitants du pays ces rondeurs appétissantes inimitables , quoiqu'un peu flasques ... La puissante Amérique ne voyait que des avantages à se protéger de la débauche du chili con carne , du gaspacho et du meskal frelaté qui piquait le nez dès que l'on s'approchait de trop près de la frontière mexicaine  ..aïe ...aïe ...aïe  !

D'après le glossaire que l'on peut encore trouver dans les annotations manuscrites d'Harry , cela s'appelait le protectionnisme ... mot tombé en désuétude de nos jours mais que d'aucuns philosophes et non des moindres rappellent  que  cette pratique a existé en cas de grand danger pour l'intégrité des Nations .

Dieu , que l'on appellera maintenant du nom de son pseudo internet , c'est-à-dire "Trompe" , qui signifie "je ne suis pas celui dont j'ai l'air" ... et dont on comprendra bien l'astuce , puisqu'il s'agissait de Dieu lui-même , avait des talents d'entrepreneur de maçonnerie ...après avoir responsabilisé les femelles avec la ceinture de chasteté  du matriarcat ,il entreprit la construction d'un mur pour se protéger de l'invasion barbaresque des homos , en affirmant encore une fois que l'Amérique ne leur appartenait pas , mais était vouée à Dieu ... et il n'était pas peu fier de cette volte-face inattendue qui mêlait le cul au spirituel ... dernier domaine où il n'était pas trop fort depuis qu'il avait revêtu la peau de la bête humaine ... Néanmoins , la décence, à son avis , voulait que l'on fît l'amour de manière religieuse et dirai-je classique , dans la position orthodoxe du missionnaire qui va de l'avant tout en joignant ses mains , dans l'attitude d'un orant ... La levrette, ainsi que la brouette chinoise étaient d'autant plus prohibées qu'étant donné son âge canonique , il avait des difficultés à honorer sa jeune femme dans des positions inconfortables qui risquaient de le laisser coincé dans une attitude ridicule , son membre actif à tâtons  ...

Tandis que la construction du mur avançait , il s'employait à caresser les Russes qui n'avaient pas moufté lors de sa descente sur Terre , tout en envisageant de renforcer son armement qui était déjà le premier du monde , les esprits retors se demandaient pourquoi multiplier ces efforts si justement , Il n'avait peur d'aucun rival ... Mais notre Viking ne pouvait s'empêcher d'éprouver de l'admiration pour un peuple qui avait décidé de vivre si longtemps derrière un rideau de fer ...Lui-même ne savait  quel couvercle  attribuer à la boîte isolante qu'il était en train de construire , qui laissât filtrer les rayons du soleil tout en le protégeant des intrus , avait besoin de leurs conseils éclairés ... Il serait toujours temps après de leur apprendre qui était le maître à bord , après Dieu ... sinon Dieu lui-même !

Il bouffonna tout de suite avec le Gaulois qui lui chanta sa Marseillaise des droits de l'homme en sourdine , tâta de la saucisse allemande , pour s'assurer que ce n'était pas une lesbienne qui avait réussi à devenir chancelier ... les autres ne l'intéressaient guère , sauf la nurse anglaise consacrée au joli mois de May , dont il savait , au fond , qu'elle était assujettie de tous temps à son ingrat enfant  ...

Plus que jamais , il suscitait l'idée sotte et grenue que , parodiant le film français , le bon Dieu n'était décidément qu'une ordure !

Commenter cet article