L’état actuel de la situation en Ukraine, Irak et Libye, laisse supposer que les USA ont une politique étrangère stupide et incohérente. Or, une approche plus globale montre que le chaos et le désordre dans ces pays ont l’air d’être des sacrifices secondaires en vue d’un objectif stratégique, pour lequel il se peut que ces États ont été délibérément plongés pour des décennies. L’un de ces objectifs a été pour les USA de détruire l’URSS. Cette mission a été accomplie. Et maintenant ? Pravda.Ru a interviewé à ce sujet Anatoly Salutsky, commentateur politique, écrivain, publiciste et expert mondial à l’Alliance des civilisations de l’ONU.

 *

Comment la politique US va-t-elle changer en ce qui concerne la Russie, l’Ukraine et la Chine, après que Donald Trump aura pris ses fonctions de président ?

« Je sais ce que sont les USA, surtout la classe populaire avec qui je dois beaucoup communiquer. Personne ne peut dire ce qui va se passer en USA dans un proche avenir. Il y a beaucoup de spéculations à ce sujet et beaucoup d’espoirs, mais personne ne peut faire des prédictions sérieuses.

« On peut entendre de nombreux experts dire que la politique étrangère des USA est impulsive, que les Étasuniens s’impliquent dans la lutte pour voir ce qui se passera ensuite. Ce point de vue est erroné. En fait, la politique étrangère des USA est plus ciblée, et sa classe dirigeante est bien plus rationnelle. Ils savent ce qu’ils veulent. Ils peuvent faire beaucoup d’erreurs en chemin, et ils en font, et nous les relevons. Dans le même temps, les USA poursuivent toujours des objectifs mondiaux.

« Dans le passé, les Étasuniens avaient un objectif mondial à atteindre : Détruire leur principal rival, l’Union Soviétique. Il leur a fallu plusieurs décennies pour y arriver. Les USA ont des objectifs à très long terme.

« Quels objectifs mondiaux à long terme ont en ce moment les USA ? Nous pouvons déjà les voir. Aujourd’hui, le rival géopolitique n° 1 des USA est la Chine. Le plus gros problème que les USA doivent maintenant affronter, c’est le manque de moyens d’assiéger la Chine. Les Étasuniens peuvent rogner un peu les plumes de la Chine, mais ils ne peuvent pas l’éliminer en tant que concurrent. Les USA n’ont qu’un « moyen intelligent » pour réussir cela.

« C’est un secret de Polichinelle que l’Ukraine ne présente aucun intérêt pour les USA. L’Ukraine ne fait pas partie de leurs intérêts géopolitiques. Pourquoi les Étasuniens accordent-ils tant d’attention à l’Ukraine, y compris financièrement ? Pourquoi lui accordent-ils autant d’importance ?

« Brzezinski avait l’habitude de dire qu’il fallait opposer les nations slaves. Ils ont dressé l’Ukraine contre la Russie. En ce moment, ils ont besoin de l’Ukraine pour exercer une pression extérieure sur Moscou. De nos jours, les Étasuniens ont besoin de la Russie telle qu’elle est aujourd’hui.

« Ils voulaient jadis démembrer la Russie. À présent, ils ne le veulent plus, car l’Extrême-Orient et la Sibérie passeraient à la Chine, et la Chine deviendrait plus forte que jamais. L’échiquier de Brzezinski est maintenant l’histoire.

« Pour faire pression sur la Chine, les Étasuniens peuvent bloquer les principales routes maritimes et les itinéraires de transport pétrolier de la Chine, mais ce n’est pas important. Le plus grand danger pour les USA, c’est l’intention de construire la nouvelle Route de la Soie chinoise. La Chine veut remplacer sa coopération économique avec les USA. La Chine a plutôt besoin de l’Europe. La Chine aura la possibilité de joindre l’Europe via la nouvelle Route de la Soie. Par conséquent, la voie terrestre continentale est une menace pour les USA.

« Pour freiner le développement de la Chine, les USA devront se débrouiller pour que la Russie et la Chine soient ennemies. Ils l’ont fait avec l’Ukraine, et ils veulent à présent faire de même avec la Chine. Ils ont besoin de la Russie actuelle, avec ses puissantes armes et tout le reste. Le seul changement dont les Étasuniens ont besoin, c’est d’un nouveau dirigeant au Kremlin. Ils ont besoin de changer le président russe, sans rien changer au reste. »

Veulent-ils d’un nouveau dirigeant plus servile ?

« Naturellement, c’est ce qu’ils veulent. Ils veulent installer ‘leur propre’ président en Russie, comme ils l’ont fait en Ukraine. Ils contrôlent les autorités de Kiev de l’extérieur. S’ils réussissent à dresser la Russie contre la Chine, les Étasuniens seront à nouveau les maîtres du monde.

« Trump l’a déjà bien fait comprendre : L’ennemi principal des USA est la Chine, pas la Russie. Il se peut que Trump tente de convaincre la Russie d’obliger la Chine à coopérer. »

Pravda.Ru, entretien réalisé par Lyuba Lulko

Original : www.veteranstoday.com/2016/12/31/pravda-trumps-strategy-is-to-set-russia-against-china/
Traduction Petrus Lombard