Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bouclier antimissile: l’Otan reporte les négociations avec l’Ukraine

Publié le par Felli Bernard

NATO

Bouclier antimissile: l’Otan reporte les négociations avec l’Ukraine

© AFP 2016 Paul J. Richards
International
URL courte
51069111

Tout en se plaignant d'une «menace croissante» venant de Russie, l’Otan continue à rapprocher son arsenal de guerre des frontières russes. Toutefois, afin d’éviter une «réaction excessive» du Kremlin, l’Alliance a décidé de retarder pour une période indéfinie les pourparlers avec Kiev sur le déploiement du bouclier antimissile en Europe.

L'Otan a reporté pour une durée indéterminée une rencontre avec les représentants ukrainiens consacrée à l'utilisation du bouclier antimissile de l'Alliance en Europe, écrit Wall Street Journal se référant à des sources au sein de l'Otan.

« L'implication de l'Ukraine dans les pourparlers est délicate politiquement, puisqu'il est évident que cela pourrait provoquer une réaction excessive de la Russie », a souligné l'interlocuteur de WSJ.

L'Otan avait l'intention de discuter avec Kiev des incidents pouvant survenir en cas d'utilisation du système de défense antimissile de l'Otan en Europe, comme la chute d'un missile intercepteur ou de ses débris sur le territoire de l'Ukraine.

Selon Wall Street Journal, ce thème demande une approche très prudente si l'Alliance veut éviter d'exacerber les relations avec la Russie. L'Otan n'exclut pas que le président américain Donald Trump puisse ordonner de mettre en place une coopération plus étroite entre l'Otan et le Kremlin.

Auparavant, Donald Trump a indiqué que l'Alliance atlantique restait « très importante », mais était « obsolète » et avait besoin des reformes. Les milieux militaires américains estiment que le président pourrait refuser de déployer le bouclier antimissile en Europe dans le cadre d'une entente avec la Russie.

Le 12 mai dernier, les Etats-Unis ont activé leur système de défense antimissile construit en Roumanie, en dépit des protestations de Moscou qui estime que le dispositif est dirigé contre son arsenal militaire. Un autre élément du bouclier sera déployé en Pologne en 2018 et l'ensemble du système pourrait entrer en service d'ici 2020.

Officiellement, les représentants de l'Otan ont déclaré que la mise en place du bouclier antimissile américain en Europe était liée au développement du programme nucléaire de l'Iran.

Les Etats-Unis ont affirmé que ce système de défense ne serait pas dirigé contre la Russie, mais ont refusé de donner des garanties juridiquement contraignantes.

De son coté, Moscou a plusieurs fois martelé que le nucléaire iranien ne menaçait pas les membres de l'Otan en Europe, et que le déploiement du bouclier missile en Europe représentait pour la sécurité russe un danger capable de saper la stabilité stratégique dans toute la région.

Commenter cet article