Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Débat Sapir / Levy / Berruyer sur le Décodex et les Fake News

Publié le par Felli Bernard

26
Fév
2017

Enfin, un peu de débat…

P.S.  Soutenez-nous sur Twitter en vous abonnant à @OBerruyer . Je vous signale que je vais régulièrement sortir sur Twitter des informations et mises à jour sur nos dossiers Macron et Le Monde, qui ne seront pas annoncées sur le blog. Et pas plus tard qu’aujourd’hui… 😉 Merci à toutes et à tous !

7 réponses à Débat Sapir / Levy / Berruyer sur le Décodex et les Fake News

  1. R. GUILLOT Le 26 février 2017 à 11h04
    Afficher/Masquer

    Une retranscription de ce débat est-elle prévue ?

    Apparemment le débat entre les econoclastes a été retranscrit par Catalina et malheureusement, elle se fait attendre.

    Merci de votre contribution.

    Signé : tombé dans l’oreille d’un sourd… : )

    • christian gedeon Le 26 février 2017 à 11h22
      Afficher/Masquer

      Moi,j’aime beaucoup Mme Lévy…fichu caractère,esprit tranchant et absence de langue de bois. Le tout appuyé sur une logique sans faille(ou presque). Comparaison n’est pas raison,mais elle me fait penser à Marie France Garaud,injustement oubliée,même si l’époque est différente. Rien d’étonnant à ce qu’après une période de grâce,elle ait pratiquement disparu des médias dominants. Nous avons vraiment besoin de voix comme la sienne.Ses vérités déplaisent,décidément. Merci qui? merci Olivier.

  2. Catherine Le 26 février 2017 à 11h36
    Afficher/Masquer

    Olivier, on vous attribue d’avoir supprimé 600 articles de votre blog dans les suites des attaques du Décortex.

    http://arretsurinfo.ch/autocensure-la-peur-mauvaise-conseillere/

    Merci de démentir.

  3. Duracuir Le 26 février 2017 à 11h40
    Afficher/Masquer

    Heuuuuu, je croyais qu’un débat c’était une confrontation d’avis contradictoires argumentés. Là, c’est un peu comme “C dans l’air” , mais à l’envers. C dans l’air a inventé le concept du débat entre “pour” et très pour” ou “contre” et “très contre”, là, c’est un peu pareil.
    Ce qui serait sympa, c’est un débat Lévy/ Samuel Laurent arbitré par deux arbitres choisit par chaque débatteur et validé par l’autre, sur la base de règles consensuelles.

    Olivier, toi qui révolutionne les canons du métier journalistique, te serait-il possible d’organiser un tel débat qui présenterait des garanties maximales de débat sérieux, posé et sans coup bas dialectique et astuces réthoriques, de ces artifices qui pourrissent et rendent insupportables et ennuyeux les débats actuels.

    Je trouve ça pas mal comme principe: on définit deux debatteurs, chacun choisit un arbitre, validé par l’autre pour cautionner la tenue et la régularité du débat. Ces arbitres pourraient s’appuyer sur une équipe de “documentalistes” en temps réel pour vérifier l’authenticité des arguments. Définition d’un cadre et de règles, validés par tous. Et en route Simone.

  4. tchoo Le 26 février 2017 à 11h43
    Afficher/Masquer

    Ne craignez vous pas que toutes ces démarches aboutissent finalement à légitimer l’existence d’un tel truc, même si on dénonce l’utilisation qui en est faite.
    Pour ma part je refuse catégoriquement et sans discussion possible que quelqu’un s’arroge le droit de me dire ce je peux lire, voir ou entendre.
    Nous avons tous sufisament de conscience pour être maitre de nous-mêmes sauf pathologie particulière que notre société doit et sait traiter.
    Donc tous les médias qui se veulent sérieux, professionnels ont bien plus à faire en informant vraiment de la réalité plutôt que de courir après les émetteurs de fake news ( les premiers étant souvent les états eux mêmes)

  5. Eric Le 26 février 2017 à 11h45
    Afficher/Masquer

    Cf. Ingrid Riocreux
    La question sous-jacente est celle de la Norme
    Son institution, sa défense et son maintien
    L’implicite du Decodex est la mise en place de normes, d’un contrôle de la pensée, des médias
    Que le monde a tenté de rattacher à sa marque
    En profitant de son historique compassé de “journal de reference”.
    C’est une opération effrayante, pensée et planifiée; de reprise en main du réel des médias clés.

Commenter cet article