Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Pourquoi la Russie se rue-t-elle sur l’or ? » L’édito de Charles SANNAT

Publié le par Felli Bernard

https://www.insolentiae.com/pourquoi-la-russie-se-rue-t-elle-sur-lor-ledito-de-charles-sannat/

« Pourquoi la Russie se rue-t-elle sur l’or ? » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Si la Russie investit de manière massive dans le métal jaune, c’est que l’or reste fondamentalement le seul actif « monétaire » permettant d’assurer l’indépendance d’une nation et sa souveraineté.

Cette affirmation nécessite quelques explications et vous allez très vite comprendre pourquoi je ne partage que très partiellement l’avis de Jim Rickards que vous allez lire un peu plus bas.

Vous vous souvenez sans doute pour la France des amendes records infligées à nos banques en particulier la BNP mais aussi la Société Générale par exemple, mais ce fut finalement le cas pour de nombreuses banques européennes.

Leur crime ? Avoir commercé avec des dollars. Dès que vous utilisez un dollar, vous relevez des législations américaines et les Américains, désormais, se saisissent de toutes les transactions qu’ils surveillent. Ils peuvent même, et le font tous les jours sur des milliers de transactions, bloquer vos dollars le temps de vérifier que vous n’êtes pas un vilain et horrible terroriste, ce qui prendra le temps… que ça prendra !

En clair, si vous voulez être indépendant des Américains, il ne faut pas utiliser de … dollars !

Les Russes ont bien compris la leçon, et d’ailleurs les banques russes n’ont pas été mises à l’amende, elles, contrairement aux banques françaises !!

Non Poutine n’achète pas de l’or parce que le dollar va s’effondrer !

Il n’y a aucune raison que le dollar ne s’effondre plus que les autres monnaies ! Il peut se déprécier certes, mais pourquoi diable s’effondrerait-il ? Si la Chine vend tous ses bons du Trésor, alors le marché obligataire s’effondre et ses titres ne vaudront rien. Nous sommes dans des processus de réajustements progressifs et de… négociations !

Poutine se déleste de ses actifs en dollars comme les bons du Trésor parce que les Américains peuvent à tout moment les lui « annuler » ! Les USA ont passé une loi disant globalement que tout ennemi des États-Unis se verra sucrer ses créances. En clair, les USA peuvent d’une simple décision annuler les bons du Trésor détenus par les Russes… et ruiner une partie de leur épargne.

Prenez donc en considération ces deux aspects, à savoir que dès que vous commercez en dollars, vous êtes sous les lois américaines et que vos fonds peuvent être gelés à n’importe quel moment pour n’importe quelle durée, et que si vous détenez des bons du Trésor, on peut vous dire que, comme vous n’êtes pas gentil, eh bien vous ne serez pas remboursé.

Une fois que vous avez compris cela, vous avez compris que le dollar ne s’effondrera pas, et que ce n’est pas du tout pour cela que Poutine achète de l’or mais parce que l’or est LA monnaie, l’actif de stockage de valeur neutre par nature.

L’or ne connaît ni frontière, ni religion, ni politique, ni pays.

Un kilo d’or c’est partout dans le monde et depuis la nuit des temps… un kilo d’or !

Enfin, quand vous avez votre kilo d’or, celui qui le veut doit venir le chercher, ce qui signifie dans le cas de la Russie, aller le chercher à Moscou, ce que ni Hitler ni Napoléon n’ont jamais réussi à faire.

J’ai bien vu que quelques européens, Hollandouille en tête, iraient bien envahir Moscou et déclarer la guerre à Poutine, mais de vous à moi, je crois que ce serait une idée relativement suicidaire !

Voici ce qui se disait donc à ce sujet sur le site de Sputnik (les Russes donc) qui citent Jim Rickards, et je suis persuadé que la véritable raison que je viens de vous expliquer n’est pas du tout évoqué ici… Je trouve cela surprenant, et … je ne sais pas encore pourquoi !

72 tonnes d’or de plus pour la Russie !!

« Les tensions géopolitiques, la guerre des monnaies, les craintes au sujet de l’éventuelle dévaluation du dollar, de l’euro et d’autres grandes monnaies ont contraint les banques centrales à chercher des moyens de diversifier leurs réserves. La Russie a misé sur l’or.

Ces dernières années, la Russie a considérablement augmenté ses réserves d’or, vendant, en même temps, des obligations du gouvernement américain, écrit Holger Zschäpitz, chroniqueur économique pour le quotidien allemand Die Welt.

Ainsi, en février, la Banque centrale de Russie a augmenté ses réserves d’or de 9,3 tonnes, ce qui porte le montant total de l’or en Russie à plus de 1 650 tonnes, un record depuis l’effondrement de l’URSS.

L’or est un des actifs d’investissement les plus stables et les plus fiables. Selon le conseiller politique et auteur James Rickards, en achetant du métal précieux la Russie cherche à se protéger de l’influence des fluctuations de l’économie mondiale, notamment de l’économie américaine.

«Poutine achète de l’or parce qu’il prévoit qu’à long terme la confiance dans le dollar va tomber et que le dollar serait utilisé comme une arme contre la Russie», a estimé M. Rickards, ajoutant que dans cette perspective, «l’or est un investissement excellent».

«Poutine n’est pas guidé par des émotions, mais par des considérations d’ordre étatique, ses intérêts personnels et les intérêts du pays», a souligné l’analyste.

Le journal allemand ajoute que de nombreux experts, après la victoire de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, ne savaient pas si le président russe Vladimir Poutine continuerait à réduire la dépendance économique des États-Unis.

«Mais les dernières données dissipent tous les doutes : depuis novembre dernier, les réserves d’or de la Russie ont augmenté de 72 tonnes», informe Holger Zschäpitz.

Pour mieux comprendre les motivations de Moscou, M. Zschäpitz attire également l’attention sur le fait que la Russie vend rapidement ses titres américains.

Selon les données de Bloomberg, depuis 2014 la Russie a vendu des titres américains pour une valeur totale de 60 milliards de dollars (55,6 mds EUR). En conséquence, Moscou ne possède plus actuellement que pour 86 milliards de dollars de titres US (79,5 mds EUR).

«Si, précédemment, le Kremlin a été l’un des plus grands créanciers des États-Unis, aujourd’hui Moscou est sorti du top 10. Des pays comme l’Irlande, la Suisse ou le Brésil, ont prêté à l’Amérique plus que la Russie», a conclu le chroniqueur. »

Et au fait, pour vous, quelles sont vos réserves d’or personnelles ? Car à titre individuel, seul l’or assure également votre indépendance par rapport aux gouvernements, aux monnaies, et aux banques. À bon entendeur…

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

 « À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Commenter cet article