Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Khan Sheikoun show. Un nouveau président fièrement présenté par les Productions Trump

Publié le par Felli Bernard

Le Khan Sheikoun show. Un nouveau président fièrement présenté par les Productions Trump


Par Moon of Alabama – Le 8 avril 2017

L’attaque chimique sur Khan Sheikoun était une mise en scène, un spectacle, bien qu’un certain nombre de personnes aient été tuées ou blessées pendant sa réalisation.

Cette vidéo, par exemple, de médecins et de patients dans une salle d’urgences était du pur théâtre, les scènes ayant été prises sur une longue période. Le présentateur principal est un criminel takfiri bien connu, ayant des liens vers les services secrets britanniques. Tout le spectacle a été réalisé, visiblement par des spécialistes, spécialement pour les écrans de télévision étasuniens.

 

On y voit aucune scène, aucune dans tous les reportages, qui montre des blessés dans les endroits où ils auraient été surpris par le gaz et sont morts. Aucun sous-sol n’a été filmé, aucun lieu de travail ou de vie n’a été montré, seulement les centres de soins. Les « victimes » masculines étaient rasées de près, alors même qu’elles étaient supposées vivre dans un territoire tenu par al-Qaïda. On y voit même deux enfants « syriens » blonds (vidéo) pour convaincre les racistes que la « vengeance » était nécessaire et juste. Une scène digne de Wag The Dog (vidéo). Il est donc maintenant raciste de s’opposer à la guerre !

Le créateur de Dilbert, Scott Adams, l’un des rares à bien comprendre le style persuasif de Trump et ayant prédit sa victoire, remarque :

« C’est presque comme si quelqu’un avait conçu cette ‘tragédie’ spécialement pour être vue par le président Trump. Elle a tiré sur toutes les ficelles. Avec force. Et juste au moment où les choses commençaient à aller dans une direction positive pour la Syrie.

[…]

Je pense que cette attaque de gaz n’est qu’une vaste fumisterie. C’est aussi ‘trop bien pour être honnête’, comme le disent les écrivains hollywoodiens, ce qui signifie un peu trop parfait pour être naturel. Cela a toutes les apparences d’un événement fabriqué.

[…]

Alors, comment un Maitre de la Persuasion répond-il à un crime de guerre bidon ?

Il le fait avec une réponse bidon, s’il est intelligent. »

La réponse des États-Unis n’était pas complètement bidon, mais aussi minime que possible. La base a été prévenue et évacuée. Toutes les choses déplaçables et de valeur avaient été enlevées. L’attaque a été encore plus faible que prévue. Le ministère russe de la Défense a déclaré que seulement 23 missiles sur les 59 tirés ont touché la base. Les autres ont été abattus par la défense aérienne ou détournés par les fameux systèmes de brouillage électroniques russes. Le Pentagone insiste sur le fait que les 59 missiles ont tous atteint leur but. Mais les images et les vidéos de la base ne montrent que des dommages sur 11 hangars d’avions. En plus, un radar, un lanceur de missiles et un dépôt de carburant ont été touchés. Ces dommages sont trop faibles pour 59 impacts. La base était de nouveau réutilisable 12 heures après les frappes. L’attaque contre elle n’était pas vraiment sérieuse.

Adams semble montrer que Trump n’était pas encore décidé sur l’ensemble de la démonstration de force avant qu’elle ne se produise. Comme si elle était faite pour la consommation de Trump. Pourquoi pense-t-il ainsi ? Croit-il que les bureaucrates de la CIA n’allaient pas demander une autorisation directe et un accord présidentiel avant de lancer une opération aussi risquée ?

Les images et les scènes n’ont pas été faites pour Trump. Elles ont été faites par Trump pour être consommé par le public « occidental ». N’oubliez jamais que Trump est également un présentateur de télévision professionnel averti qui sait comment agir devant les caméras. L’intrigue suivait le style de persuasion de Trump. Le même style qu’il a utilisé pendant la campagne et qui l’a fait gagner. Trump avait plusieurs raisons de créer un tel incident. Il était parfaitement programmé pour la visite du président chinois Xi. Ce fut un coup comme Trump les aime. C’était sa production. Les enfants blonds étaient là pour permettre à son argument genre « de beaux bébés ont été cruellement assassinés… » de frapper fort. Trump vous a fièrement produit et présenté : « Trump le NOUVEAU Président. »

L’ensemble du spectacle a été conçu pour permettre à Trump de paraître fort et un vrai président pour se débarrasser du « Russiagate », cette aberration que les néoconservateurs ont lancée contre lui. La perspective de contrer ces attaques était une offre qu’il ne pouvait pas refuser. Ici, un tweet envoyé par moi-même la veille de l’attaque :

Moon of Alabama @MoonofA

Prédiction:

Si Trump s’engage maintenant pour la guerre contre la Syrie, la campagne anti-Trump  « espions russes » s’arrêtera immédiatement.

La rançon a été payée, les otages ont été relâchés

8:23 PM – 6 avr. 2017

Ceux qui ont prévenu que Trump allait provoquer une nouvelle guerre mondiale l’encensent maintenant pour l’avoir presque fait :

Les comités de rédaction du NYT, WaPo, WSJ, USAToday, DailyNews, SJ Mercury News, Houston Chon & Chicago Sun Times ont tous approuvé les frappes contre la Syrie.

Le « Russiagate » est, pour l’instant, pardonné et oublié. Les « JamaisTrump » applaudissent les frappes et en veulent encore plus, plus de guerre et de « changement de régime » en faveur d’al-Qaeda.

D’autres frappes peuvent bien encore arriver. Un précédent a été établi. Chaque fois qu’Al-Qaïda à Idlib sera soumis à des pressions et aura besoin d’aide, nous assisterons à une autre « attaque chimique ». Trump jouera-t-i l encore le jeu ? Ou va-t-il mettre de côté l’indignation qui suivra ces « attaques » quand cela ne correspondra pas à ses plans ? Était-ce un spectacle unique ? Ou Trump en fera-t-il une habitude ?

La réponse de l’axe syrien, iranien et russe sera une intensification des opérations contre Idlib. Ils vont briser les « rebelles » par les airs et amener davantage de troupes dans cette direction. La coordination des vols en Syrie entre la Russie et les États-Unis a été annulée. La Belgique a déjà déclaré que sa force aérienne ne participerait plus à aucune opération de la «coalition » états-unienne contre la Syrie. D’autres suivront cet exemple. Une réponse asymétrique ailleurs suivra. Les forces états-uniennes installées dans la région feraient mieux de surveiller leurs arrières.

Certaines personnes se sont demandé pourquoi la critique chinoise de l’attaque au Conseil de sécurité de l’ONU ou lors de la réunion de Xi avec Trump a été plutôt douce. Les Chinois croient que le mieux pour eux est que les États-Unis soient englués dans de nouvelles calamités au Moyen-Orient. Si les États-Unis sont occupés en Irak, au Yémen et en Syrie, ils auront moins de capacité de s’en prendre à la Corée du Nord ou à chercher un conflit pour cet atoll en mer de Chine méridionale. Je ne peux pas les blâmer pour cette position.

Bonus : du journalisme de haut niveau avec cette recommandation de CNN :

Jake Tapper @jaketapper

Pour plus d’informations sur la Syrie, suivez @AlabedBana

16h59 • 4 avr. 2017

Faites-le ! Soyez informé ! Suivez cette fille âgée de 7 ans d’un takfiri syrien en Turquie. Elle ne peut pas comprendre, parler ou écrire l’anglais, mais sait comment manipuler son public. Ses producteurs la rendent plus intelligente que Tapper ne pourra jamais l’être. (Pour en savoir plus sur cette exploitation des enfants par le MI-6, voir ici.)

Moon of Alabama

Traduit par Wayan, relu par M pour le Saker Francophone.

Commenter cet article