Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #palmyre tag

Syrie: Daesh martyrise Palmyre

Publié le par Felli Bernard

Syrie: Daesh martyrise Palmyre

palmyre
 
Rédaction du site

palmyre1La milice wahhabite terroriste Daesh (Etat islamique-EI) a de nouveau confirmé sa triste renommée d’éradicateur du patrimoine mondial, en détruisant et saccageant de nouveaux trésors dans la ville antique syrienne de Tadmor (Palmyre), déjà martyrisée l’an dernier.

Plus d’un mois après l’avoir repris aux forces régulières, l’EI a procédé à de nouvelles destructions dans cette cité située dans la province centrale de Homs et inscrite par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité.

« Des sources locales nous ont informés que Daesh (acronyme en arabe de l’EI) a détruit le tétrapyle, un monument de 16 colonnes, et des photos satellite reçues de nos collègues de l’université de Boston montrent des dommages à la façade du théâtre romain », a déclaré à l’AFP Maamoun Abdelkarim, le directeur des Antiquités.

palmyre2La directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, a dénoncé ces nouvelles destructions comme « un crime de guerre et une immense perte pour le peuple syrien et l’humanité ».

Le tétrapyle, un carré avec quatre colonnes à chaque coin, avait été érigé à l’époque de Dioclétien, à la fin du IIIe siècle. Sur les 16 colonnes, une était originale et les autres avaient été reconstruites en ciment par les Antiquités syriennes en 1963.

Le théâtre romain de neuf rangées de gradins date du premier siècle de notre ère. Lors de sa première occupation de la ville, de mai 2015 à mars 2016, l’EI y avait commis des exécutions publiques.
« Dès le premier jour, je m’attendais à un terrible scénario. palmyreNous avions déjà été témoins de la terreur lors de la première occupation de la ville, et franchement je ne pensais pas que Palmyre serait occupée une seconde fois », a ajouté, bouleversé, M. Maamoun.

« La bataille pour Palmyre est culturelle et non politique. Je ne comprends pas comment la communauté internationale et les acteurs du conflit syrien ont accepté que Palmyre tombe », a-t-il ajouté.

En mai 2015, après s’en être emparée une première fois, l’EI avait détruit les plus beaux temples de la cité millénaire, ceux de Bêl et de Baalshamim, ainsi que l’Arc de Triomphe, plusieurs tours funéraires, et le Lion de Palmyre.
Une mission de l’Unesco avait relevé des « dommages considérables ».

Les différents mouvements d’affinité wahhabite sont responsables de nombreuses atteintes aux monuments historiques, même ceux appartenant au patrimoine islamique. En plus de la Syrie, plusieurs pays ont été affectés par leurs atrocités  dont l’Irak, l’Afghanistan… Même en Arabie saoudite où le wahhabisme est la religion d’Etat, de nombreux sites historiques ont été rasés.

Combats près de Palmyre

Le groupe wahhabite ultraradical, responsables d’atrocités dans les zones sous son contrôle, y avait aussi exécuté 280 personnes avant d’être chassé de Palmyre par l’armée et son allié russe fin mars 2016.

Le 11 décembre, les takfiristes ont repris Palmyre à l’armée après une offensive d’envergure.

Dans le désert aux environs de Palmyre, les combats se poursuivent entre les takfiristes et les militaires gouvernementaux , l’EI tentant depuis des semaines d’avancer vers l’aéroport militaire de Tayfur afin de couper à l’armée l’accès à la route reliant Palmyre à la ville de Homs.

Voir les commentaires

[Vidéo] Palmyre : opération américaine avortée, par Bassam Tahhan

Publié le par Felli Bernard

18
Déc
2016

Intéressante interview de Bassam Tahhan, professeur de lettres arabes, islamologue et politologue franco-syrien né en Syrie (interviewé aussi précédemment ici par France info et là par France 24).

N.B. : il présente une vision très pro-gouvernementale, à prendre comme d’habitude avec prudence et recul.

Source : Youtube, Eurasie Express, 12-12-2016

capture-decran-2016-12-16-a-04-25-36

Analyse de Bassam Tahhan, spécialiste de politique internationale et de la Syrie, interviewé par Frédéric Saillot le 12 décembre 2016

Source : Youtube, Eurasie Express, 12-12-2016

3 réponses à [Vidéo] Palmyre : opération américaine avortée, par Bassam Tahhan

silk Le 18 décembre 2016 à 02h21
Afficher/Masquer

Il est toujours orienté mais il aborde clairement certains sujets.
En tout cas la question qui se pose c’est comment les daechiens ont pu arriver à 4000-5000 sans que les américains les repèrent ?

silk Le 18 décembre 2016 à 02h40
Afficher/Masquer

Je disais :
1) il est sans aucune pitié, non pas pour les 6000 djihadistes qui restaient à Alep (ce sont les plus radicaux qui ne se rendent pas), mais pour les dizaines de milliers de civils qui sont dans la zone.
Si buter les terroristes se fait à coup de bombardements, c’est les 50000 civils (suivants les chiffres) qui vont trinquer …

2) l’arrivée sur Palmyre de milliers de daechiens interroge réellement sur pourquoi les américains n’ont pas prévenu, surtout cumulé au vote US pour armer les rebelles.

Nerouiev Le 18 décembre 2016 à 05h23
Afficher/Masquer

Clinton soutenue par Obama n’ayant pas été elue, on sent bien par les dernières agitations de Obama qu”il a encore le temps d’appliquer les dernières volontés d’Hillary qui ne comprend pas que l’Amérique ne puisse pas arriver à ses fins (le renversement de Bashar el Assad). Une victoire en cours de réalisation pourrait peut-être influencer le vote à venir en faveur de Trump Maintenant que plus personne n’ignore le jeu US en Syrie.

Voir les commentaires

RT @aliciabx: est-il possible de faire monter le...

Publié le par bernard felli

Voir les commentaires